Le remède de nos ancêtres, le sapin baumier



Ce matin, je suis à l’écriture pour vous présenter un grand arbre de nos contrées nordiques ; le sapin baumier, arbre qui a le mérite d’être le roi de nos forêts.

Le sapin baumier symbolise la chaleur du foyer, le renouveau, notre lumière intérieure, la prospérité, la fécondité, etc. La tradition veut qu’on utilise le Sapin baumier comme « arbre de Noël » car il a la propriété de dégager un parfum fort apprécié.

C’est par les amérindiens que nous avons connu les multiples propriétés médicinales du sapin, entre autres, celle d’être antiscorbutique. Rappelons-nous le voyage des colons vers l’Amérique qui fut jadis noircit par le scorbut, une maladie mortelle qui tua les deux tiers des hommes avant leur arrivée.

Les Amérindiens connaissent les vertus du sapin baumier et utilisent depuis toujours sa résine, ses aiguilles et ses bourgeons, ses jeunes pousses et la gomme. Leurs connaissances furent utiles puisqu’aujourd’hui, la résine de sapin connut sous la forme de gomme de sapin, continue d’être utilisée.

Les actions de la gomme de sapin (résine)


D’autres utilités…

En gemmothérapie (médecine des bourgeons), on utilise un extrait de ses bourgeons pour des troubles liés à la structure osseuse tel que la déminéralisation (ostéoporose). Son action stimule les ostéoblastes, les cellules chargées de la reconstruction osseuse. C’est un reminéralisant de premier choix tout en favorisant la fixation du calcium au niveau de l'os.

En usage externe, on lui attribue des propriétés antiseptiques, anti-infectieuses et cicatrisantes, d’où son utilité pour favoriser la guérison des plaies et des brûlures de même qu’elle aide à soulager les douleurs articulaires.

La santé à votre portée. Avec autant de vertus associées au sapin baumier, faites vos réserves de gomme de sapin et de sirop pour l’hiver !